Douleur aiguë et chronique et sophrologie

Quelle soit aiguë ou chronique, la douleur peut être un véritable poison dans le quotidien.

Celle-ci peut être provoqué par la maladie, le traitement (effets indésirables), un mouvement répétitif ou encore suite à un traumatisme.

La sophrologie ne se substitue pas aux éventuels traitements en cours. Elle a ici un véritable rôle de soin de support. Au travers des techniques psychocorporelles douces et adaptés la pratique régulière de la sophrologie vous permet de prévenir la douleur et / ou d'apprendre à mieux la gérer. 

Les axes de travail essentiels à aborder en séance :

Apprendre à vivre le corps autrement qu'à travers la maladie, la douleur.

Apprendre à se relaxer physiquement et mentalement.

Apprendre à se réapproprier son corps qui a changé, parfois mutillés par un acte chirurgical par exemple.

 

Douleur